Le refuge, accessible par la route, est exposé plein sud et bordé par une forêt de conifères, il est à quelques centaines de mètres des pâturages d’estive où l’on cohabite avec brebis, chevaux et vaches en liberté. La faune sauvage est aussi présente aux abords des sommets et dans les zones rocheuses, rapaces, marmottes et isards y sont installés.

Ce bâtiment imposant était autrefois le logement des mineurs pendant l’exploitation du minerai de fer. Une exposition sur les mines de Batère a été créée à l’initiative des gardiens, elle est ouverte à la visite au refuge.

Infos pratiques :
Total 38 places :

  • 18 places en dortoirs :
    2 x 9 places en rez de chaussée avec 2 douches chacun, couvertures comprises, sac de couchage nécessaire
  • 20 places en chambres :
    6 chambres couples 2 à 4 places à l’étage avec 2 douches dans le couloir, draps et couvertures comprises
  • 4/6 places d’appoint en plus (clic-clac, matelas, lit bébé)

Cuisine 10/12 places (évier, frigo, gazinière, plan de travail, ustensiles, micro-ondes, cafetière, bouilloire, vaisselle)
Salle de bar – restaurant 40 places assises
Salle d’exposition – conférence 70 places assises
Terrasse ombragée 30 places assises, espace barbecue – four à bois
Bain chauffé au bois : autorisation du gardien et douche obligatoires, cotisation libre
Accueil équestre sur réservation : pension avec ou sans foin
Raccordement réseau edf : chargement téléphones portables autorisé
Eau de source suffisante : remplissage des gourdes autorisé
Chiens non autorisés en chambre, pièce fermée proche des dortoirs (prévenir avant de réserver)
A proximité : Parking – Zone de bivouac